[creation site web] [creation site internet] [logiciel creation site] [L]
[L]
[L]
[]
[L]
[]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[]
[]
[L]
[]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[]
[]
[L]
[]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[]
[]
[L]
[]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[]
[]
[L]
[]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[]
[]
[L]
[]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[]
[]
[L]
[]
[L]
[L]
[L]
[L]
[]

par Philippe, Vincent, Hugo et Yvan


Nous sommes 4 passionnés de musique à qui a été donné la chance de faire partie

de l'organisation de ce Prog'Sud 2005. En effet, notre travail consistait à effectuer les

changements de plateaux entre chaque "set", ce qui nous a permis de discuter avec

les groupes.

La soirée d'ouverture fut l'occasion d'accueillir un groupe étonnant, Cabezas de Cera

qui, à l'aide d'instruments très particuliers nous permit de découvrir un aspect du

genre rock progressif. Puis ce fut au tour de Caravan, la tête d'affiche de cette

soirée, qui nous servit un très bon rock rempli d'énergie. Le concert prit fin sous les

acclamations du public et un rappel du groupe qui paraissait très décontracté sur

scène.

La seconde soirée fut remplie de surprises puisque à cause d'un feu déclenché près

de Velaux, l'électricité fut coupée dans les alentours. Le Jas'Rod n'y échappa pas et

se vit lui aussi privé d'électricité 30 minutes avant l'ouverture des portes. Les

nouvelles concernant la coupure furent distribuées au compte-goutte. Après 45

minutes passées à attendre la fin de la coupure (ce qui ne se produisit pas...),

Tonton de Quartiers Nord et Loise ( Alain Chiarazzo ) occupèrent la scène pour

quelques chansons en guitare-voix à l¹aide d'un mégaphone (pour se faire entendre).

La coupure perdurant, le batteur d'Odessa nous offrit 15 minutes de pur bonheur à la

batterie avant de finir par un "we will rock you" mémorable avec le reste de son

groupe ! L'électricité ne revenant pas, le concert fut annulé. On regrette encore de ne

pas avoir pu assister au concert de Lazuli et d'Eclat, surtout après nous avoir fait

saliver lors des balances.

La dernière soirée commença à 19h car Odessa, n'ayant pas pu jouer la veille, fut

programmé en tête de cette troisième soirée. Rien à dire sinon que toutes les

personnes présentes se levèrent pour suivre et acclamer les morceaux de ce groupe

toujours plus déchainé. Biocide prit la relève et poussant un peu plus loin la

saturation des instruments par rapport au groupe précédant. Ils firent un set carré et

très appréciable. On espère que ce groupe originaire de la région se fasse plus

connaitre car leur concert fut très agréable. Puis ce fut au tour de Ken's Novel dans

un registre plus théatral et tout à fait plaisant. Mats/Morgan vint clore le festival dans

un style... très progressif. Tous leurs morceaux étaient solidement appuyés par une

base rythmique irréprochable. Le public fut charmé et ne demanda pas moins de

deux rappels. Un style unique et ravageur. Pour finir, nous dirons que le festival

Prog'Sud est une chance pour les amateurs de musique car étant progressifs, les

styles varient énormément. Ce fut une chance pour nous d'y participer car les

relations entre les organisateurs, les groupes et le public sont vraiment amicales pour

ne pas dire familiales.

On attend avec impatience le cru 2006.

Notre Prog'Sud 2005...