[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] [L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[L]
[]
[]
[]


     Unique dans le Sud de la France, original et éclectique, le Festival PROG’SUD,  Festival International

   de Rock Progressif est devenu, au fil des éditions, un rendez-vous incontournable dans le circuit progressif

   mondial et rassemble chaque année un public varié, de tous âges, enthousiaste, curieux et heureux de

   découvrir cet autre univers musical  …


   Début de l’aventure :


     En mai 1998, le groupe marseillais ECLAT revient d’une tournée au Japon avec un enregistrement live dans

   ses bagages. Pour fêter la sortie de l’album « Marseille Tokyo » ECLAT invite quelques mois plus tard,

   en mars 1999, le groupe japonais WAPPA GAPPA pour un double concert à Marseille.

   La veille, grande fête de sortie d’album avec les deux groupes au Centre Musical HYPERION à Marseille.

   Apéro-concert mémorable ! M6 filme l’événement, bel article dans La Provence avec une magnifique photo

   des amis nippons ravis qui ont dévalisé un kiosque ! La salle est comble, le public chaleureux, enthousiaste et

   de nombreux musiciens de Rock Progressif de la région sont présents.

    L’ambiance festive stimule …Pourquoi ne pas organiser une grande fête tous ensemble afin de faire

   partager cette musique ?

    L’idée du festival PROG’SUD a germé ce soir là !


    Le JAS’ROD, belle salle de concerts des Pennes-Mirabeau est choisie. L’association TRILOGIE participe

   au début de l’aventure avec KEZAKO Music.

   La Mairie des Pennes-Mirabeau soutient, dès le départ, le projet.

   Après quelques mois de réflexion, de recherche de partenaires, de travail … la première édition du festival

   PROG’SUD a lieu sur 2 soirs : les 2 et 3 juin 2000. Elle présente 7 groupes dont les régionaux

   IRIS, MADRIGAL, CYRIL ACHARD, CYMORYL et ECLAT, les Toulousains PRIAM et les Hongrois

   AFTER CRYING.

    Les objectifs du festival sont alors fixés :


   - promouvoir les groupes régionaux

   - renforcer les échanges culturels régionaux, nationaux et internationaux

   - demeurer un événement progressif fédérateur et annuel

   - faire découvrir à un large public, les formations talentueuses du genre


    L’association PROG'SUD Organisation  prend le relais en 2005 avec, toutefois,  des membres

   bénévoles, engagés dans l’aventure  depuis le début.


    Le trio organisateur bénévole comprend :

   Eliane ARMANSA (Présidente de l’association - professeur des écoles) Catherine CLAVIN (Secrétaire - avocate)

   et Alain CHIARAZZO (Conseiller technique - musicien).

   De nombreux amis apportent leur précieuse aide sur le site.

   Il y avait plus de quarante bénévoles lors de la dernière édition.


    Dix-sept éditions passées :

   Après deux soirs, en 2000, 2001 et 2002 puis trois, en 2003, 2004 et 2005 l'association PROG’SUD Organisation

   propose quatre soirées à partir de  2006, afin de mieux satisfaire les groupes et le public.

   L’esprit de la fête hante davantage les lieux ! La date choisie correspond au week-end de l’Ascension.

   Le rendez-vous devient  régulier.

   A partir de la 15ème édition en 2014, trois soirées sont prévues afin de ne pas fragiliser le budget,


    Le festival PROG’SUD est un festival éclectique car diverses tendances du Rock Progressif y sont

   présentées par des groupes talentueux à (re)découvrir.


    C’est un festival international : depuis la première édition, le public a pu (re)découvrir et apprécier des groupes

   venant de Marseille et de sa région, mais aussi de toute la France …des Pays-Bas, de Hongrie,

   d’Angleterre, d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne, de Pologne, de Finlande, de Suède, d’Israel, de Cuba,

   du Mexique, du Chili, du Pérou, du Brésil, d’Argentine, des Etats-Unis, du Japon …


    C’est un festival de découvertes : certains groupes invités se produisent pour la première fois en France.

   Tous les âges y sont représentés !

   Plus de 200 demandes de groupes ont été recensées pour la programmation de 2016


     Le public  (plus de 300 personnes par soir pour la dernière édition) reste très hétérogène.

   On y vient entre amis, en famille et surtout à tout âge !

   On y vient de la région bien évidemment mais aussi de tout le territoire et également de pays étrangers d’Europe

   notamment (Espagne, Italie, Suisse …) Parfois même de très loin (Chili, Mexique, Japon, Etats-Unis …) !

   Le nombre de spectateurs reste constant tout au long du festival, gage de l’intérêt qui est porté à chaque

   soirée et ainsi de la curiosité des festivaliers à ce genre musical extrêmement varié qu’est le Rock Progressif.


    Echange et tremplin : la scène du PROG'SUD est aussi un lieu privilégié. La rencontre entre le public et les
   musiciens y est aisée. Certains groupes restent sur le lieu du festival quelques jours et n’hésitent pas à rencontrer
   le public qui le souhaite ainsi que les professionnels Il se lie certains contacts. Cet échange enrichissant et chaleureux
   largement constaté à chaque édition est, avec la qualité de la programmation, une des marques positives du festival.

   Pour certains groupes, la programmation au PROG'SUD est l’occasion d’annoncer la sortie d’un nouvel album…
   ou simplement un gage de notoriété dans leur pays


    La scène du PROG'SUD est aussi un tremplin car certains groupes démarrent une carrière musicale à
   la suite de leur passage au festival.

   L’exemple le plus marquant est celui du groupe d’Alès, LAZULI, qui a enchaîné les dates à la suite de leur passage
   remarqué en 2006.

    Les groupes locaux profitent de cette passerelle. Ainsi le groupe marseillais ECLAT et  depuis l’édition 2013,
   le groupe ELORA ont été  régulièrement  invités à se produire sur des scènes nationales et internationales.

   
Aujourd’hui, c’est au tour de TELESCOPE ROAD de s'inviter sur les scènes internationales  …

                                                                                                               



                                                                                                                                             ….à suivre !

  

La Petite Histoire du Festival Prog'Sud